Accueil > PLAN SEXE >

Fantasmes de couples candaulistes : ma femme en demande encore ?

Les aventures extra-conjugales peuvent parfois porter des goûts de reviens-y difficile à ignorer. Votre femme a du mal à se débarrasser de la sensation de la bite de son amant dans sa bouche ? Elle ne demande qu’à revoir le regard envieux que vous lui avez jeté alors qu’elle lui donnait une levrette dont elle vous a longtemps privé ? Pourquoi ne pas lui donner une bonne leçon qui va lui rester ?

Une partie de candaulisme pour la soumettre

Cela peut paraître parfois inaccessible, mais ne vous laissez pas embrouiller par l’expression en soi si vous l’entendez pour la première fois. Le candaulisme, ce n’est rien d’autre que de regarder sa partenaire se faire sauter par un autre. La particularité de cette pratique, c’est que vous le faites par plaisir. Rien à voir avec le voyeurisme, l’échangisme ou même la partouze. On s’y met juste pour le goût de l’aventure ou pour sonder la sensation de l’interdit. On s’y met juste parce qu’on apprécie d’être un mari cocu et qu’on a envie de flatter sa virilité en soumettant sa compagne à une autre personne.

Il faut tout de même savoir que le candaulisme ne s’applique pas uniquement aux couples hétérosexuels. Il peut aussi s’appliquer aux couples homosexuels, trans, etc. De la même façon que l’homme se sent excité à l’idée d’offrir sa partenaire pour une baise avec un inconnu, de cette même façon, il peut s’agir de la femme. Cela importe peu donc. Du moment que l’un prend du plaisir à jouer au voyeur devant l’autre, rien ne vous empêche de vous faire un plan à trois candauliste.

Une partie de cuckolding pour vous soumettre

Le cuckolding se présente comme une variante du candaulisme. L’intérêt est toujours le même. Cette fois-ci, cependant, la domination s’ajoute à la pratique. En effet, un mari cocu peut également se plaire à être soumis par son épouse et son amant. Il éprouve le besoin de participer à leurs ébats sexuels dans la peau d’un soumis prêt à tout pour que ses maîtres lui accordent attention, quitte à l’humilier s’il le faut. Cette tendance fait du conjoint soumis un cuckold, par allusion au coucou.

Les règles de soumission dans ce jeu sont les mêmes que celles du BDSM en général. Fouet, Croix de suspension, cage de fidélité, menottes… On y retrouve les mêmes sextoys et vous pouvez vous soumettre aux traitements dégradants que vous appréciez les plus. Plusieurs couples candaulistes en font l’expérience et fort heureusement, ne se gardent pas de la partager avec d’autres sur des sites candaulistes. Il y a aussi des vidéos pornos de maris cocus, pour ceux qui ont envie d’aller puiser leurs inspirations dans les vidéos pornos amateurs.


ARTICLES SIMILAIRES